Interview avec notre jeune associé Wilfrid TARAMARCAZ

Wilfrid, en quelques mot, quel est ton parcours ?

Tropézien de cœur, je me suis finalement ancré à NICE où j’y apprécie particulièrement le cadre de vie.

Ayant un père notaire en région parisienne, le notariat a toujours été présent dans ma vie, c’est donc naturellement que mon parcours universitaire s’est orienté vers le droit et plus particulièrement vers le notariat.

Comment es-tu arrivé chez FLBL NOTAIRES ?

Lors de notre formation à l’école des notaires, nous avons la possibilité d’effectuer un stage d’une durée de 6 mois maximum dans un domaine juridique hors du cadre notariat.

J’ai ainsi effectué ce stage de 6 mois dans un cabinet d’urbanisme niçois, et ce fut lors d’un dossier commun avec l’étude que j’ai pu rencontrer Me LALLEMANT, auprès de qui j’ai finalement fait mes armes dans le notariat.

Ton évolution dans la structure ?

Arrivé en 2015 au sein de l’office, j’ai effectué toutes les étapes de ma carrière chez FLBL.

Tout d’abord au poste de notaire stagiaire où j’ai pu appréhender le notariat sous ses aspects juridiques, déontologiques et découvrir des domaines du droit que je n’avais pu que toucher du doigt lors de mon cursus universitaire.

Ensuite, j’ai poursuivi mon évolution au sein de l’office en gravissant les échelons de notaire assistant à notaire salarié avec un développement de clientèle.

J’ai en quelque sorte l’ADN de FLBL qui m’a formé, accompagné et poussé durant toutes ces années.

En tant que jeune notaire, quelles sont les valeurs que tu défends ?

La période « Covid » a fondamentalement modifié les rapports de notre société au travail et à la relation client. Désormais, le notariat doit répondre à un besoin d’immédiateté de la part des clients dans leur questionnement, tout en prenant en considération le temps de réflexion face à la complexité de chaque question. Je mets donc un point d’honneur à apporter une réactivité au service de mes clients.

L’une des valeurs que je défends est de rendre plus accessible le droit et de le mettre à la portée de la compréhension des clients.

« Il n’est plus envisageable que le client sorte d’un rendez-vous sans avoir compris ce qu’il signait. »

As-tu des spécialités ?

Bilingue en français et anglais, j’interviens dans les domaines de l’immobilier et en droit international privé.

J’assiste autant des résidents que des non-résidents pour les actes courants tels que la vente immobilière et le droit de la famille, en leur prodiguant un accompagnement dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *